Le premier des conseils : comprendre.

Dans les années 90, la bourse a progressivement été saturée d’informations glanées par les ordinateurs. Il est vite devenu impossible d’en faire le tri.

Les boursiers ont alors fait appel aux mathématiciens. Quelques lignes de code plus loin, les premiers algorithmes d’analyse étaient nés et permettaient, dans un océan de données, de trouver celles qui étaient exceptionnelles : le « big data » était né.

Depuis, ces mêmes mathématiciens ont été embauchés par Google, Facebook, TripAdvisor et compagnie. Aujourd’hui, chaque fois que vous cherchez une information, ces mêmes algorithmes bossent pour vous en cherchant « l’info » qu’il vous faut.

Vous l’aurez compris, pour que les moteurs de recherche vous trouvent, il vous faut être « exceptionnels » : les heures sont comptées pour la consommation de masse. Les sites qui sont de simples annuaires, les zones commerciales gigantesques, c’est TERMINE ! Ouf, il était temps, nous avons trop besoin de nos terres agricoles.

Alors si vous voulez exister sur internet, soyez-vous mêmes, ne cherchez pas à « rentrer dans le moule ».

Concrètement, Google. truc, Yahoo.much etc analysent tous les détails pour y trouver une cohérence :

  • Pensez à 4 ou 5 mots essentiels pour définir votre annonce, notez les sur un papier (oui j’ai bien dit un papier, même moi !) placez les dans des phrases dans votre style à vous, lâchez vous on vous dis !
  • Le titre est construit sur votre mot clé principal. Stéphane a visé l’efficace « Les Yeux du Loup, artisan lunetier »
  • Le sous-titre commence à développer le titre : Mireille a fait du bon boulot.
  • Les visuels : une image vaut 100 pages de blabla, donnez un nom explicite (reprenant les mots clés principaux dans un « slogan » à vos fichiers de photos (en jpeg) avant de les télécharger dans votre annonce.
  • Le texte principal : Une première phrase construite sur le mot clé principale, puis une seconde en détaillant un peu plus, puis une exemple concret etc.
  • Pour conclure, une invitation franche à vous contacter.
  • Le tout entre 150 et 300 mots dans l’idéal.
  • Vous avez un site internet : mettez, sur la page indiquée sur votre annonce, un lien vers l’annonce elle même. Vous n’avez pas de site ? Prenez une option VIP, vous aurez ainsi un « mini-site » sur E-Collègues.
  • Besoin d’autres conseils ? Contactez le E-collègue.

SORTEZ DE LA MATRICE !